Archives du mot-clé partage

La vie des dieux est à notre portée.

Energen-I_wordpress-part_1

1. Polarité.

Toutes les évolutions humaines petites ou grandes, et toutes les technologiques devraient naître du sentiment d’optimisme. C’est d’ailleurs très souvent le cas, et n’en doutez pas une seconde. Mais parfois par le non respect de cette fondamentale et des besoins de chacun, la peur peut venir entraver la bonne marche de l’évolution et venir imposer son éternelle quête de sécurité. C’est un long travail sur soi que s’est efforcé de vivre notre humanité en tentant d’éliminer les peurs contraignantes et aliénantes et fort est le constat qu’il reste un long chemin, même très long  à parcourir encore.

Pour moi, on ne doit et ne devrait pas créer de grandes choses qui naîtraient à partir des sentiments totalement liés à la négativité, la peur ou à la déprime, ce que l’on peut nommer la vibration de basse fréquence de notre esprit. Ainsi l’écoute de chacun devrait être le besoin premier dans l’élaboration des nouvelles choses qui composent la vie d’une société humaine civilisée. Ecouter c’est faire valoir les droits de chacun, et chaque écoute est un premier pas vers la conscience de tous.

Néanmoins l’aspect duel qui caractérise tout dans l’univers, le principe du Yin et du Yang, pourrait laisser croire à une majorité de  personnes que tout pourrait être bâti suivant l’une des deux polarités sans conséquences sur eux, leurs proches, voir sur l’humanité.

Mais ces personnes se trompent, et d’ailleurs se sont souvent des personnes qui en vérité n’adhèrent pas au principe énergétique du Yin et Du Yang. Ils entrent en communion avec leurs doutes et leurs peurs profondes, ces outils qui ont bâti notre Société dite civilisé et moderne.

Mal comprises d’ailleurs, Ces deux pôlarités qui régissent l’univers, sont les deux faces d’une forme unique d’énergie qui est tout simplement l’attraction répulsion que constitue l’amour. Je sais que ces principes ont été bien connus par un passé très lointains, puis délaissé par un grand nombre d’êtres humains et particulièrement en occident, mais l’époque d’une nouvelle ère de conscience remplit son rôle et ces connaissances ésotériques vont reprendre tout leurs sens dans les années et siècles à venir. Tout est parfait. 😉

Cette force, l’amour, est une lumière qui éclaire toutes nos lanternes et toute la création, mais qui demande à être libéré de tout jugement afin d’illuminer l’humain d’une grande sagesse.

Quelques principes à se représenter sont les suivants: Le bien et le mal, le plus et le moins des atomes, le blanc et le noir, etc… sont les fonctions obligatoires et inébranlables de l’équilibre de l’univers et de la création, et lorsque l’on veut « détruire » le mal, en y accordant tant d’énergie et bien on l’amplifie inexorablement. Alors que le mal, le noir, le négatif, etc… ont leurs valeurs et leurs fonctions dans l’univers et la création. Ces savoirs furent connus des plus anciennes sagesses, et font même partie des connaissances physiques actuelles qui on permit de construire des technologies incroyables, et pourtant nous n’avons pas encore été capable de les intégrer dans notre modèle éducatif dès le plus jeune âge.

Nourrir mentalement une polarité la crée dans la matière, c’est lui porter de l’attention, et c’est une loi redécouverte par la physique quantique du début du siècle dernier avec notamment la fonction d’onde qui donne l’acte de présence comme une probabilité de potentiels de créations de la réalité. Pour faire simple, nous matérialisons notre réalité par la conscience d’en être les observateurs et plus nous en sommes, plus ce réel s’impose.

Il faudrait imaginer notre réalité consciente, comme le résultat d’un dessin qui s’actualise dans le temps de manière infini et qui serait issue d’une matrice d’informations fractales qui ne s’adapterait qu’à l’énergie et la polarité que l’on y mettrait. Le tout serait un vaste océan d’informations inconsciente, d’où émergerait notre réalité consciente. 

C’est très schématique et raccourci, mais cette vision était su par les philosophes Grecs (voir même bien avant) et développé par Platon dans sa vision ésotérique de « la caverne ».

j’en reviens souvent aux mêmes fondamentaux, mais c’est très important de comprendre cela.

Nous naissons tous et nous mourrons tous, et vouloir aller contre cela c’est échouer dans notre quête identitaire, parce que c’est la réalité de la vie que nous avons imposé dans notre modèle de réalité. Et la vie n’est que la simple expérience de pouvoir exprimer les lois de polarités de l’univers afin de faire évoluer la conscience globale.  Se reconnecter à ces valeurs, c’est rééquilibrer sa spiritualité avec sa pensée analytique.

Si l’on connaît ces lois de polarités on peut commencer à évoluer vraiment, en et avec conscience.

Et en fait, si l’on ne veut plus vivre certaines choses il nous suffit d’éviter de les nourrir, comme on arrête une addiction. Je prend cet exemple judicieusement, car je sais que pour beaucoup ça n’est pas si évident,

pourrait être un mantra qu’il nous faudrait nous répéter afin d’auto-discipliner notre mental au bonheur.

Energen-I-pour_wordpress

2. Karma.

On pourrait aisément généraliser l’ensemble des lois que l’humain a essayé d’établir par une règle unique:

 » Tout ce que l’on crée, on le reçoit. » 

Tout ce que l’humain a créé pour évoluer, lui sera renvoyé inexorablement par ce principe simple qui a été nommé: le karma ou la loi de résonance. C’est comme les ronds dans l’eau lorsque l’on y jette une pierre, peu importe le temps que mettra à revenir la résonance des vaguelettes, elle reviendra assurément dès qu’elle aura touché un « miroir » et produira son flot de vaguelettes.

 » Mais Alors, est-ce que les gens qui vivent dans l’abondance absolue par l’exploitation exagéré de leurs prochains, se rendent bien compte du prix qu’ils ont à payer, de ce qu’ils produisent. Et les êtres, hommes et femmes qui vivent dans ces pays où l’abondance produit un gâchi incommensurable qu’il font payer au monde du vivant, se rendent-il compte de ce à quoi ils s’exposent. Cette schizophrénie, ne peut que s’achever dans la douleur d’un retour de cette énergie du karma. Et je ne comprends pas pourquoi tant de personnes qui se sont initiés à suivre des formes spirituelles de vie par le yoga, la méditation, l’introspection n’ont pas encore trouvé le moyen d’exposer ce principe de moralité universelle qu’ils ont pourtant appris dans les disciplines qu’ils ont insérés dans leurs vies. « 

 » Ces océans que l’on vide, ces terres que l’on pille, ces animaux que l’on traite de manière intolérable pour terminer dans des poubelles géantes, ces congénères hommes, femmes et enfants dont on accepte la douleur et la misère d’un travail harassant et mortifère, pour posséder toujours plus de choses que l’on accumule dans des placards, semblerait à n’importe quelle personne qui pense comme une insulte à l’intelligence et à l’humanité. » 

Ces deux couplets expriment bien ce que j’ai pu expliquer plus haut, a savoir:

Qu’est-ce que je met dans ma vie ? Quelle définition de la réalité je fais prédominer dans mon existence ?

Par mon acte de pensée, je crée une réalité. Donc une énergie qui prend vie autour de moi et à qui je donne existence.

Dois-je considérer l’ensemble de mes pensées afin de me permettre un jour nouveau plus beau ?

OUI ! INFINIMENT OUI !!!

Car c’est l’unique moyen qui me permet de vivre une expérience d’ordre divine.

J’aime beaucoup l’explication de Franck Lopvet, dans son livre un Homme debout, où il dit que si tu penses que le monde est injuste et méprisable et que l’humanité est nocive pour notre planète, alors ça l’est et tu en fais aussitôt l’expérience.

L’acte de dire et de penser le monde, en crée inexorablement une réalité qui va se dérouler devant tes yeux, même si tu la refuses de toutes tes forces.

Dès que tu entres dans un processus de stéréotype, tu en fais l’expérience, car la matrice universelle et fractale, crée d’une peur profonde, pensée néfaste ou doute, quelque chose qui se développe à l’infini comme les vaguelettes sur l’eau qu’a créée la pierre que tu viens de lancer.

3. Sagesse.

La sagesse n’est sûrement pas issues de la richesse matérielle, mais bien d’une nouvelle approche de la conscience. Serions-nous si riche d’immoralité que nous pourrions subvenir et évoluer ?

j’entends des gens qui se disent sages, mais qui en même temps ne se préoccupent pas de rassembler les peuples autour du projet commun d’aimer notre humanité.

Je crois que les peuples du monde ont maintenant la possibilité de devenir des sages et de s’affranchir des anciennes fausses promesses précaires.

J’aimerais vraiment voir un jour tous les peuples, main dans la main et pas seulement pour faire une belle photo. J’aimerais qu’il sache que je les aime et que je crois en eux.

j’aimerais voir ce jour prochain ou l’on n’abandonnera personne et l’on pèsera ses actes en âme et conscience pour que la loi du karma puisse revêtir une parure faite d’amour, de gratitude, de paix et de sagesse. Alors nous apparaîtrons les moyens d’évolutions qui feront de nous des dieux, ce que nous sommes déjà assurément à l’intérieur.

Chris 🙂

Energen-I_wordpress_part_2

Publicités

Joyeux Noël mes amis.

joyeux-Noël-deux-mille-dix-huit

Noël est le jour où nous célébrons l’amour et la solidarité, c’est avant tout un jour de partage, d’union. j’avais prédit au début de l’année que nous serions dans une année de l’union et même si je ne suis pas médium, je crois que cela n’a jamais été aussi vrai qu’aujourd’hui, en cette fin d’année 2018. Les personnes se sont rassemblé et unis afin de créer un monde meilleur pour le futur et notre prochain. Le monde ne sera plus jamais pareil grâce à toutes ces choses qui sont entré en conscience et  je suis si heureux de vivre cette époque. De grandes choses sont prévu pour créer un magnifique futur, mais pour le moment célébrons le partage et l’amour avec l’esprit de Noël.

Christophe.

Demain, le film d’une belle promesse

Demain-le-film--655x360

Lorsque je suis allé voir le film « Demain » réalisé par Mélanie Laurent et  Cyril Dion, je partais sans a priori, ni idées reçues. Les amis qui m’en avaient parlé me disant simplement: « tu l’as vu le film Demain, vas le voir et on en reparle ». bien sûr j’étais initié aux conférences de Pierre Rabhi et du mouvement des colibris colibris-lemouvement.org. Je connaissais les travaux sur la démocratie de David Van Reybrouck et le travail sur l’économie de Gaël Giraud notamment, et qui m’avaient passionné. Mais je m’étais dit que tant que ces personnes aussi compétentes soient-elles ne seraient pas écoutées, le monde ne vivrait pas l’évolution de conscience humaniste, écologique et économique que j’ espérais pour lui. Je ne m’étais pas pour autant résigné à faire avancer les lignes, faire sauter les barrières de l’idéologie, de l’ego obèse du consumérisme sans queue ni tête que nos chers dirigeants politiques nous gavent à longueurs de lignes de désinformations médiatiques.

Me posant tant de questions pour voir le changement que j’espérais se produire, ma recherche personnelle et ma soif de savoir m’avait amené sur des voies de questionnements plus profondes et plus intérieures sur le sens de la vie, la conscience, la métaphysique et l’univers dans sa globalité, si on peut le concevoir :D. Ma balade complètement hallucinante flirtait, entre la méditation, la recherche de sens et le rapport à l’ego, pour bien comprendre comment fonctionnait l’être humain dans sa forme la plus évolué. Avant de me ramener à des actions plus matérielles grâce entre autres choses à ce film: Demain, en m’offrant des éléments de réponses bien concrets. Comment faire évoluer l’humanité vers un niveau plus haut et plus beau ? 

« Demandes et tu recevras » était la grande vérité de ce voyage qui propulsait ma destinée vers une réalité ou des solutions magnifiques se présentaient à nous. 😉

Demain est la promesse que la vie humaine a de l’intérêt . C’est un de ces films qui donnent du sens à l’humanité, car si le but de l’être humain est de piller les richesses de la planète, mettre en esclavage ou dévorer une partie de la faune et de la flore et détruire le restant et faire travailler la plus grande partie de l’humanité pour le bon plaisir d’une toute petite partie de monstres sans têtes ni coeur, je pense que la direction idéologique qu’a prise l’humanité est la bonne et que sa disparition ne serait pas une grosse perte. Mais Demain nous re-centre sur notre vrai pouvoir de résoudre les problèmes, éliminer les conflits, vivre mieux, consommer mieux, vivre dans le respect et l’amour et construire une humanité en paix intérieurement et extérieurement. Toutes les solutions montrées dans ce film sont des évidences de bons sens et axées sur l’émergence du bien communs. Les seules questions a se poser sont: Pourquoi les politiciens et les personnes qui nous représentent ne sont pas allés vers ces solutions qui ne sont pas basés sur le profit immédiat ? Et comment amener l’humanité vers un monde qui ne verra pas sa disparition?

Les éléments de réponses nous sont montré avec une simplicité déconcertante: Les systèmes éducatifs construit autour du respect des uns et des autres et de la coopération des enfants entre eux et des enseignants. L’agriculture a taille humaine et coopérative sans poison et surtout plus intelligente. L’entreprise écologique et économiquement respectueuse de ses salariés et de son environnement. Les moyens de produire de l’énergie de manière propre, moderne et durable en polluant le moins possible. L’aménagement du territoire favorisant le bien vivre, le propre et l’économie d’énergie. Les projets urbains a taille humaine et respectueux de tous. Les monnaies locales non spéculatives qui font vivre avant tout l’économie d’une ville ou d’une région. Les décisions de groupes prisent en cercle et pas dans un système pyramidale. Et toutes ces solutions d’amours, paix, d’harmonies, de respects et de Bonheurs. Voilà les exemples des solutions que vous verrez dans le film Demain et tout ça a déjà commencé !

Alors calmons l’ego et devenons les acteurs de l’humanité de demain, des néo-humains et si vous n’avez pas encore vu le film Demain et bien dépêchez-vous d’y aller et on en reparle ! 😉

Merci a Cyril Dion et Mélanie Laurent ainsi qu’a toute leur équipe de nous avoir montré ceux qui créent le chemin de la vie belle pour tous. 😉

http://www.demain-lefilm.com/le-film

 

Etre un Néo-humain

mandala 1-950px
Lorsque j’étais enfant, j’avais l’impression que j’arrivais à voir la vraie beauté des gens.
Je me souviens que lorsque je vivais a Bobigny, je devais avoir moins de sept ans, j’avais une image idéalisée de la maman d’une copine avec qui je jouais et qui habitait au dessus de chez nous.
Cette dame je la voyais jolie car il me semblait que sa gentillesse se dégageait d’elle comme si elle incarnait sa beauté intérieure.
Des années plus tard, lorsque je la revis, je me rendis compte qu’elle n’était effectivement pas aussi jolie physiquement que dans mon souvenir, en revanche il semblait bien qu’elle avait gardé l’émanation d’une douceur et d’une belle gentillesse incarnée.
La très grande timidité dont je souffrais étant enfant s’est manifesté très tôt si bien que je ne quittais jamais les « jupon de ma mère » . 🙂 Surtout lorsqu’il y avait des fêtes avec beaucoup de monde ou des réunions de familles.
Et tout au long de ma jeunesse ces moments de sensibilités extrêmes me déstabilisaient totalement. Lorsque l’on faisaient des visites de personnes qu’on ne voyaient pas souvent, ou l’on pouvait croiser des nouvelles têtes, ces moments de rencontres étaient de véritables challenges pour moi.
D’autant que de temps en temps, je  pouvais croiser une personne qui pouvait capter ce genre sentiment et qui jouait de cela et ce qui me désarmait totalement.
Cela ne fait pas si longtemps que j’ai pu faire l’analyse de ce genre de sensations qui ont ponctués ma vie et dont j’ai pu mettre les mots de sensibilité extrême dessus.
Ce que j’ai appris très récemment, c’est que c’était mon inconscient que me renvoyait ces situations pour me faire évoluer et tant que je n’avais pas réussi à les surmonter, il me les renvoyait indéfiniment. 😉
Maintenant je comprends tout, la très forte émotivité devant une situation très triste, que ce soit dans la vie comme a un enterrement ou devant des images insoutenables de détresses, ou même devant une situation très triste lorsque je regarde un film, l’écoute d’un musique ou d’une chanson admirablement interprétée, ou bien la vision d’une oeuvre artistique sublime au point d’avoir la chair de poule ou de verser une larme.
Toutes ces sensations sont des forces, pour accéder a un niveau d’humanité meilleur.
Elles s’intègrent a une belle énergie intérieur qui permet de s’ouvrir et de partager avec l’autre dans la compassion.
Ce que l’homme a énormément besoin actuellement, pour répondre a tout ce qu’il doit régler comme problèmes existentiels.
Ce que l’humanité a du mal à comprendre c’est que la compétition n’est pas la seul fin pour devenir quelqu’un et que notre société n’a fait que détruire son habitat naturel en suivant ces préceptes.
La manipulations des plus riches ainsi que les dirigeants n’ont fait qu’accentuer ces situations qui ont occultés les vrais pouvoirs en ramenant tout à la matérialité. 😦
Il est un fait que l’humanité a eu besoin d’une certaine forme de  matérialité pour pouvoir atteindre ce niveau d’évolution global et ainsi se rendre compte qu’il était une créature hautement spirituelle. Mais en même temps le matérialisme l’a totalement submergé à travers l’appât du gain.
Le partage avec l’autre, qu’il soit plus « riche » ou plus « pauvre » que nous, est le grand pouvoir de l’humanité et le seul moyen pour accomplir notre meilleur destin.
L’homme le plus riche du monde peut vite comprendre qu’il ne l’est pas, lorsqu’il rencontre une personne dont le système de pensé n’est pas basé sur la richesse matérielle, mais la vraie richesse intérieur.
Le seul point commun que ces deux personnes ont, c’est peut-être qu’ils  ont su demander les choses qu’ils ont a leur inconscient, cet être supérieur qui dirige toute leur vie.
Mais nous savons tous au fond de notre coeur que celui qui possède la richesse matérielle n’est heureux qu’en apparence. Et que ce qu’il recherche, c’est ce que l’autre possède.
Le chemin qu’il doit arpenter pour obtenir la richesse intérieur parait simple et désuet; donner de l’amour aux autres et de l’intérêt, c’est tellement facile. Mais le donner sans rien demander en retour, c’est ça le vrai travail qu’il faut entreprendre pour commencer à sentir la vraie personne qui vibre en nous.
Le chemin du bonheur et de l’accomplissement ressemblerait plutôt a cela, plutôt que de posséder ce que l’autre a.
Ce que certains appellent l’alignement, c’est ça.
Se libérer des contraintes émotionnelles que nous bombarde notre ego, c’est accéder au bonheur. 😉
Notre ego nous a permis de nous défaire de la situation inconfortable de la survie, pour nous amener vers l’abondance. Mais le système s’est un peu enrayé au point de créer des déséquilibres fondamentaux qui risque de créer la destruction de la civilisation humaine. L’égo de la pensée globale qui régit l’évolution de la société humaine a éliminé de l’équation l’amour, Le vrai celui qui ne demande rien et qui donne sans arrière pensée.
Ce que les humains les plus riches croient prendre pour de l’amour, n’est que du désir et les deux n’ont strictement rien à voir.
Le désir c’est posséder l’autre, et pas l’aimer. C’est un sentiment très égoïste, tandis que l’amour c’est respecter l’autre pour ce qu’il est; nous même.
Tout ce que l’on fait a l’autre, on le fait a sois-même, puisque l’image que cela nous renvoie c’est de la culpabilité ou de la haine quand on lui fait subir un malheur, ou du plaisir et du bonheur lorsqu’on lui offre notre aide ou du bonheur.
Comprendre cela c’est comprendre tout, et cette personne qui commence à comprendre ces choses sont ce que j’ai appelé le néo-humain. Bien sûr il y a quantité de personnes qui ont pris conscience de ce pouvoir par le passé, mais ils pouvaient souvent agir qu’au niveau local et ils étaient beaucoup moins nombreux que maintenant.
je pense que les étapes qui ont permis cette émergence plus importante de ces néo-humains, c’est dans une première partie l’accession plus généralisé vers la lecture et l’écriture a travers l’école, puis la convergence des liens et des connaissances que propose internet et qui offre une vraie opportunité aux humains d’accéder a ce stade de conscience.
J’aurais l’occasion de revenir sur les différentes idées que j’ai proposé ici au fil de mon blog, mais ce que je voulais dire là, dans cette présentation, c’est que les néo-humains sont la transition.
On dit souvent que de la fange naît une belle fleur.
Et il a fallu voir l’humanité piller toutes les richesses de la terre et des mers. Maltraiter les animaux et leurs propres congénères. Devenir des êtres abominables et sans vergogne, pour voir arriver une nouvelle population d’humain qui aurons la tache de réveiller les consciences de ces humains devenu des monstres.
Les anciennes civilisations nous ont laissé des informations essentiels à travers des monuments et des écrits.
Certains vestiges ont été détruits, d’autres nous sont caché par les ego les plus démesurés.
Mais heureusement demeurent certains de ces vestiges que l’ont ne peut pas cacher et surtout ceux qui sont en chacun d’entre nous et qu’il faut réactiver.
Il convient de les décrypter et de les raviver pour que l’humanité devienne Magnifiquement merveilleuse. 🙂 ❤
C’est pour cela que je vais consacrer du temps sur ce blog afin d’apporter la lumière sur les personnes qui montrent ces choses.
Ces néo-humains sont le potentiel illimité de cette belle humanité que l’on veut voir venir.
Nous savons tous que le déséquilibre est important et que le bonheur n’est pas d’enrichir matériellement son prochain, mais de lui montrer une voie plus simple et plus belle et sûrement plus spirituelle pour s’accomplir.
Christophe