Archives du mot-clé la guerre des etoiles

Yoda peut nous aider a y voir plus clair face à la peur.

Non, le monde ne vacillera pas si nous ne voulons pas qu’il le fasse et il nous appartient de continuer a briller haut pour ne pas tomber dans les pièges du coté obscur tant ses stratagèmes sont élevés.
Et Comme le dit Yoda, le grand maitre jedi, symbolisant le bon coté de la force dans le film Starwars (« la guerre des étoiles » en français) de Georges Lucas:
 
« plus facile et plus séduisant est le coté obscur de la force, mais en aucuns cas le plus puissant il est ! »
Je veux vous démontrer que briller haut et fort permet de combattre le mal bien plus fort que de prendre les armes, de céder à la peur ou à la colère !
j’ai pris cette phrase emblématique de la sagesse des maitres Jedi, car elle nous permet par bien des points d’élever notre conscience et offre une symbolique qui n’a jamais été aussi vraie si on la transpose dans notre époque. 😉
Dans un premier temps je veux mettre la lumière sur la référence culturelle indéniable que sont ces films, et dont en est extraite cette phrase, car ils touchent une très grande partie de l’humanité par leurs succès, qui n’est pas lié, n’en déplaise a certains analystes et critiques purement matérialistes, qu’a leurs merchandising efficaces.
Ces films font une importante révision des grands mythes du combat du bien et du mal et les transposent dans notre culture d’après la seconde guerre mondiale.
C’est une notion universelle dans la culture populaire et ces films les posent en archétype, et en y cherchant bien on peut y trouver des subtilités très fines qui y laisse présumer d’un double langage à la fois populaire et hautement symbolique .
Le travail d’orfèvre dans le symbolisme et les mythes sur le scénario de Starwars est dû a Mr Joseph Campbell, un grand spécialiste dans le domaine des mythologies comparées. Et Georges Lucas l’auteur des deux trilogies « starwars » a réussi d’ailleurs à intégrer toute la dimension des  travaux de J. Campbell, comme pour démontrer qu’on peut fortement influencer le succès d’un film grâce à ses sens cachés à partir du moment ou ils font appels a des mythes universels.
Dans Starwars, rien n’a été laissé au hasard au sens propre comme au sens figuré, les couleurs du damier pour l’empire, noir ou blanc voulant mettre de l’ordre dans la diversité de l’univers, des êtres, des planètes et des personnalités. Comme pour rappeler le principe universel de l’ordre sur le chaos de l’univers, ou l’ordre réduit l’information et donc fragilise l’univers ce qui par voie de conséquence le re-soumettra au chaos.
On reconnait volontiers le sabre laser des Jedi comme le pendant des templiers et leurs épées, une référence de certaines sagesses guerrières, mais n’oublions pas que le vrai pouvoir des jedi résident dans la maitrise de la « force ».
Mais « Starwars », la guerre des étoiles, n’est-elle pas tout simplement la guerre des consciences humaines, puisque ne dit-on pas que nous sommes tous constitués de poussières d’étoiles.
 Sur les codes cachés qu’a intégrer G. Lucas, depuis les travaux de J. Campbell, vous avez par exemples un Maitre Yoda vieux de 800 ans et qui correspond à la dernière lettre, le « Z » dans la gématrie haute, ce jeu qui fait correspondre des nombres aux lettres de l’alphabet ou encore pour la gématrie toujours, le calcul de Yoda donne 765 face au 567, miroir du  nombre des lettres formant les noms: anakin+palpaltine (qui sont dark Vador et l’empereur), les ennemis impérialistes, comme un jeu de miroir du bien et du mal. Notez quand même que le nombre le plus élevé reste celui de Yoda qui pourtant est seul face a deux personnages 😉
L’un de ces exemples dont les films sont remplis, sont très bien soulevé par les travaux de Mr Paul-Georges Sansonetti, conférencier à la Sorbonne dont vous pouvez trouver les livres sur le sujet qui vous offrirons une vision encore plus vaste de ce qu’a pu faire Joseph Campbell sur ces films.
Dans un second temps j’aimerais que vous réfléchissiez à la dimension spirituelle de cette phrase et du film dont elle est extraite, car je crois qu’elle nous offre la mesure de notre discernement:
On le sait tous, la facilité dans notre société est de se laisser aller à la critique gratuite, aux mouvements de masses et à la rancune. Et parfois même sans s’en rendre compte.
Si nous nous laissons manipuler par des discours dirigés politiquement ou par des personnes manipulatrices dont l’ego avide d’argent et de pouvoir soient si démesurés qu’ils en perdent eux-même pieds, et bien nous risquons de perdre notre discernement et d’alimenter à l’unissons des idées ou comme certains les appellent des « égrégore » négatifs qui nous conditionneront a vivre des situations insupportables.
Il semble que la construction actuelle de l’inconscient collectif nous attirent vers une version plus sombre de notre humanité. Céder à la peur c’est céder au coté obscur de la force.
En tant que conscience incarnée, vous êtes ce jeune apprenti jedi qui doit accomplir son destin et choisir de vivre l’amour et le bonheur ou bien se perdre et souffrir. La métaphore peut vous paraitre un peu démesurée mais croyez-moi elle est bien de ce niveau là.
Choisissez d’avoir peur et de douter du bienfondé de la vie en tant que belle expérience, c’est vous préparer a tomber du coté obscur de la force et souffrir.
Accepter de recevoir tout le malheur du monde au travers des médias ou accepter qu’on vous impose des lois de plus en plus strictes et liberticides pour votre « bien » supposé, c’est vivre dans un monde que vous n’avez pas choisi, personne ne veut volontairement vivre dans le malheur et encore moins dans celui des autres.
Les force sombres en présences essayent de maintenir un système financier à l’agonie qui ne sait plus comment drainer la richesse du peuple qu’en déstabilisant des pays proches et imposer des mesures guerrières.
Ces forces essayent de nous faire entrer petit à petit et plutôt durement dans le coté obscure de la force. Toutes les techniques de manipulations les plus anciennes et les plus vils se construisent devant nous et le moyen que nous avons de les opposer c’est notre discernement et notre capacité a ne plus accepter d’y adhérer.
Ne vivez pas les douleurs qui ne sont pas les vôtres, pensants qu’elles le sont.
Oui, c’est triste de voir des gens mourir dans l’injustice et la douleur, mais c’est a travers l’amour et la compassion que vous pouvez les aider et pas la haine et le rejet de l’autre ou la peur, qui sont des sentiments contreproductifs dans votre vie. n’oubliez pas que c’est vous qui êtes aux commandes en tant que conscience. Et ce jeu de manipulation provient de votre conscience qui cherche à vous culpabiliser de vivre un bonheur qu’elle veut poser comme inaccessible, manipulé par l’inconscient collectif. Pourquoi la laisser faire alors que le bonheur se vit au jour le
jour ?
Alors restez libre de penser que vous vivez dans le bonheur et que tout se construit tel que vous l’avez décidé et soyez un jedi.
Ce que je vous dirais pour conclure c’est qu’il n’est pas nécéssaire de souffrir pour être incarné en conscience. Vous n’êtes pas obligé de suivre tout les « mal-heurs » du monde à la télé ou dans les média pour vivre en pleine conscience votre belle vie. Acceptez de vibrer haut et du bon coté de la force et si vous avez besoin de le justifier en aidant votre prochain faite-le mais n’oubliez pas une phrase très importante de Yoda lorsqu’il propose a Luc Skywalker de sortir son vaisseau spatial du marais, alors que celui-ci arrive déjà a soulever des pierres grâce à la mystérieuse force:
« le vaisseau n’est pas différent de la pierre, seulement dans ton esprit, il est » dit Yoda
Et en substance Yoda amène le plus grand des concepts qui a fait des miracles depuis des millénaires d’existence de l’humanité, il dit a Luc l’apprenti Jedi lorsqu’il lui demande de soulever le vaisseau en utilisant le pouvoir de la force
« n’essaye pas de le faire, fais-le ou ne le fais pas ! »
Et je crois que tout est là dans notre vie 😉
je vous met l’extrait, ce sera bien plus parlant 😃
Merci de m’avoir lu.
Christophe
Publicités