Archives du mot-clé bonne

Merveilleuse année 2019 de communication.

L’année 2018 a été riche en changement pour notre petite famille. Déménagement et grand redémarrage de notre modèle de vie, pour retrouver un peu de sens dans ce que l’on fait et d’amour à apporter aux uns et autres. Cela fait vraiment partie d’une idée générale du sens du bonheur, que j’avais commencé à ressentir il y a quelques années déjà, et qui demandait juste à s’incarner. Le bonheur n’est pas dans la fausse possession, qu’elle soit matérielle, amicale ou familiale, il est dans le fait de vivre l’instant présent en essayant de ressentir simplement les petites choses de la vie qui font du bien. Je sais que ces mots peuvent résonner comme de la fausse spiritualité ou une forme d’excuse pour les situations que la vie provoque, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, mais croyez moi ! j’incarne littéralement ce que je décris. Il y a des moments plus difficiles et d’autres plus faciles à passer, mais si on y fait simplement face en y mettant du coeur et en étant le plus vrai possible avec soi-même pour les vivre, la meilleure partie de nous se charge de nous témoigner son dévouement et nous aide à trouver les meilleures solutions. Cela reste, pour moi, la clé d’une vie heureuse.

Bien sûr la fin de l’année 2018 a été un moment important dans l’histoire de notre pays, la France, avec le mouvement populaire des gilets jaunes. Et cela à secouer tous les pans de notre société, qu’ils soient aisés ou démunis. Nous avons vécu un moment important ou la conscience a pu émerger de là où on la croyait absente. Les gens pensent et ils ont pu se rassembler pour repenser de nouvelles idées pour notre société en très grande transition. Il n’est jamais bon d’ailleurs qu’une société ne bouge pas car cela fait comme dans un bac d’eau qui croupit et où on voit émerger des choses pas très bonnes pour la santé. Notre Société avait besoin de faire émerger une nouvelle forme de pensé beaucoup plus tourné vers le « vivre ensemble », et je sais que ce n’est que le début des nouvelles choses, mais il n’y aura plus de retour en arrière. Quand la conscience s’installe, c’est pour de bon.

L’année 2019 est une année tournée vers la communication, et je crois que cela va vraiment être la signature énergétique de cette année. je pense vraiment que les gens vont se rassembler pour parler et dire leurs besoins, pour reprendre un principe de la communication bienveillante. Il est important que les choses soient dites, car notre société occidentale est basé sur les non-dits, et on ne peut rien construire de robuste sur ce genre de principes. Les tyrannies des choses cachés on fait trop de mal et l’on voit à présent qu’il est important de savoir ce qu’il se passe autour de nous afin de trouver les meilleures solutions pour y remédier au mieux. Que les problèmes soient économiques, écologiques, sociales, humanitaires, on va devoir faire face en ne cachant plus rien, en communiquant.

Je vous souhaite à tous une année de communication bienveillante afin que l’on puisse enfin vivre heureux tous ensemble.

le 3 janvier 2019, merci de m’avoir lu. Christophe

Publicités

belle année 2016 faite d’amour

L’amour n’a de frontière que celle de notre propre esprit.

Lorsque vous abordez une nouvelle année, souvent votre coeur est plein d’espoir et de joie à l’idée que vous puissiez vivre une année plus belle et exaltante que la précédente. Evidemment si vous avez vécu des événements difficiles comme un accident, une maladie ou la perte d’un proche, il est compliqué de garder l’esprit optimiste afin d’avancer vers du bonheur (bonnes-heures) sans repenser à la douleur que vous avez vécu. Pourtant vous savez au fond de vous que vous ne revivrez pas les mêmes expériences car l’amour guide votre chemin. tout ce que les personnes prennent comme une quête du bonheur est en fait la quête de l’amour.
Ne pas vouloir vivre la maladie c’est commencer par s’aimer soi-même, c’est faire une peu attention a ce que vous consommez ou vous protéger des choses qui vous paraissent néfastes pour vous.
Ne pas revivre un accident c’est aussi faire attention à ce que vous faites, car on sait tout au fond de nous qu’une grande partie des accidents de la vie sont dues à quelques négligences qui peuvent êtres plus ou moins néfastes.
Le cas de la perte d’un proche est plus compliqué a vivre car l’absence de nos chères personnes disparues, même si on sait qu’elles sont toujours là pour nous protéger et nous aider dans notre vie – et ça j’en ai la conviction maintenant la plus intime – c’est la sensation de manque, qui est la plus difficile à vivre. Mais malgré tout on la surmonte en aimant fort la vie et en gardant en nous le souvenir bien présent de ces personnes qui nous ont aimés et qu’on aimera toujours.
Mais ce qui est le plus important dans notre relation à la vie c’est de bien déceler notre ennemi qui bien souvent ne nous est pas bien présenté. Pour cela nous avons une outils extrêmement efficace nous les êtres humains, c’est notre intuition et malheureusement nous avons du mal à nous y connecter. La faute en revient à diverses raisons comme notre éducation scolaire et sociale, les médias classiques qui bien souvent nous font focaliser sur de mauvaises cibles ou notre discernement (ego) qui cherche des solutions hâtives quand il faudrait parfois se questionner intérieurement.
L’énergie qui fait vibrer toutes choses c’est l’amour. De la moindre particule subatomique, jusqu’aux mouvements des univers, c’est la loi d’attraction-répulsion qui fait vivre toutes choses dans ce qui est, et l’opposé de l’amour n’est pas la haine. La majorité des influences qui manipulent notre monde essayent de nous imposer cette idée comme une vérité, mais la vérité c’est que l’opposé de l’amour c’est la peur. La peur c’est l’élément qu’il faut combattre si l’on veut vivre une vie belle et épanouie. L’amour c’est l’association, l’harmonie, le respect, l’idéal, la vie. Lorsque vous aurez réussi a ne pas vivre en pensant du mal de votre prochain parce que la peur vous le fait concevoir comme un ennemi, vous allez accéder a une liberté de pensée qui dépasse les frontières de l’imagination. réfléchissez un peu a l’humanité qu’on aurait si on ne regardait pas notre prochain, voisin ou pays voisin comme un ennemi potentiel.
Les personnes qui ont peur autour de nous essayent d’imposer leurs idées afin de se protéger du seul ennemi qu’ils ont vraiment: eux-même. Et je sais que malgré les résultats de la peur que l’on nous diffuse dans les systèmes médiatiques, les choses sont en train de bouger dans le bon sens et c’est grâce à l’amour. Et toutes ces personnes qui font du tort a leurs congénères parce ce qu’ils sont comme des enfants à qui on a appris uniquement à craindre l’autre, moi je les aimes infiniment et je veux les protéger d’eux-même à travers ce message.
Alors je voudrais vous souhaiter une seul chose pour cette nouvelle année, une chose qui vaut toutes les autres choses réunis. Une très belle année 2016 pleine d’amour.