Archives du mot-clé archéologie

Vous êtes le cinquième élément

Bannière 5ième elements
Depuis des milliers d’années, le monde que vous avez validé fait de l’être humain une créature formatée par les quelques dominants afin qu’on puisse rester leurs esclaves.
Dans ce monde de matière, l’être humain est volontaires, travailleurs et profondément bon, ce qui fait de lui un être d’une très grande qualité, car il sait qu’au fond de lui il est un être lumineux.
L’humain est curieux par nature car il est venu évoluer sur cette planète terre pour expérimenter la vie dans la matière, à travers ce corps qui est une merveille d’ingénierie.
Imaginez la cohérence de ces 100 000 milliards de cellules qui font le corps humain. imaginez le patrimoine génétique présent dans notre ADN et dont on ne connaît qu’a peine 6% de sa composition et que la médecine présente les 94% restant comme « ADN poubelle » par ignorance ou mensonge !!
Imaginez que le réseau des quelques 100 milliards de neurones qui animent notre cerveau est comparables aux milliards d’étoiles d’une nébuleuse. Quand on sait que le cerveau ne sert que d’écran et de système de pilotage du centre nerveux, on a peine à imaginer le potentiel presque illimité de la conscience humaine.
c’est pourtant cela le problème de notre humanité, avec son échelle de valeur mise en boite par la rigidité de notre société.
Le potentiel de chacun d’entre nous est limité afin de rentrer dans les cases d’une société dogmatique, créé pour qu’une petite caste d’individualité puisse régner tout en haut d’une pyramide et asseoir leur suprématie toute relative. Mais sachez que la forme pyramidale est une création qui permet d’élever les énergies des êtres qui peuplent la terre afin d’en faire des créatures d’une grande sagesse.
Alors laissez-moi vous raconter une histoire. Une de ces histoires qui ne veut être raconté a personne car alors l’harmonie régnerait sur notre belle terre. Une histoire qui peut être résumé en deux petits mots !
Terre 5elements
REVEILLES-TOI !!!
C’était un petit garçon qui voulais être archéologue à cause des livres sur les dinosaures et des premiers hommes préhistoriques qu’il avait lu. Mais aussi pour son intérêt pour les histoires de dieux grecs, égyptiens, romains, nordiques et toute les faits mystiques racontés par les humains. Il voulait être archéologue pour découvrir les secrets si mystérieux des civilisations légendaires comme les atlantes, car il était fasciné par les secrets de l’humanité et de la terre et qu’à l’âge de 9 ou 10 ans tout est encore possible, rien n’est enfermé dans des coffres gardés par des menteurs. Ce petit garçon était un créateur doué d’un image-in-air débordant. Il s’inventait des histoires incroyables avec ses jouets. Il construisait des maisons modernes, des vaisseaux spatiaux incroyables avec ses Legos ou ses Méccanos. Il faut dire qu’à l’époque dans une boite de Lego on n’était pas limité à construire une seul chose avec un cahier rébarbatif et un nombre strictement limité de pièces comme maintenant, on avait le champs libre et ça pour l’imagination ça change tout !
Donc ce petit garçon plein d’imagination s’ennuyait fermement à l’école, surtout qu’il était un peu lent, car je pense qu’il avait besoin de bien s’imaginer les choses qu’on lui apprenait et l’école n’est pas très bien adapté à cela. On doit comprendre vite des choses parfois très abstraites et souvent inintéressantes. On doit créer autour de thèmes imposés et écouter pendant des heures, des explications sur notre monde qui n’ont de sens que pour les adultes qui les vives, et qui eux-même en cherche le sens toute leur vie.
Je vais prendre un exemples simple avec l’histoire: Comment voulez-vous qu’on apprenne la tolérance et le respect des autres pays, peuples, idées et religions si on nous parle constamment des guerres, et des morts infligées tout au long de notre histoire. l’histoire apprise a l’école baigne dans le sang et les larmes.
Alors ce garçon qui était par ailleurs plutôt docile et conciliant vivota avec des notes autour de la moyenne pour ne pas chagriner ses parents. Il fit ce que lui demandèrent ses parents, tout en gardant son monde imaginaire profondément vibrant en lui, se construisant tout seul, au dessin, a l’informatique, aux travaux pratiques et aux choses de la nature. S’intéressant a toutes sortes de sujets, souvent lié à la création et à l’évolution, mais en décalage perpétuel avec la société dans laquelle il vivait, car il savait au fond de lui que cette société marchait sur la tête et qu’il ne pouvait y adhérer.
Ce garçon devint adulte et fit ensuite ce que la société lui demandait de faire, travail, famille, vie sociale, mais il gardait au fond de lui sont indépendance intellectuelle, le mettant souvent en marge par ses idées hunanistes, mais lui ne le vivait pas mal, il espérait qu’un jour, ses idées sur une société plus juste et surtout plus intéressante serait peut-être le futur.
Les choses avancent souvent sur le bon chemin sans qu’on s’en soit rendu compte et le jeune chercheur de vie devint un temps anthropologue et sociologue, cherchant pourquoi les sociétés humaines faisaient ainsi souffrir les gens qui les font exister, et philosophe pour comprendre la manière dont pensaient l’être humain et pourquoi en courant après un bonheur futur, les humains créaient une vie entière dans laquelle ils étaient malheureux.
Et puis ce garçon qui pensait être un adulte, le devint vraiment en comprenant que le bonheur était un état d’esprit qui ne se complaît pas dans les choses matérielles, mais dans la connaissance de soi. Et là ses portes se sont à nouveau ouvertes comme quand il était enfant et qu’il voulait être archéologue et ainsi il le devint. Il s’intéressa à nouveau aux vestiges de l’humanité et se rendit compte que certains chercheurs se posaient les vraies questions et qu’une partie des objets et vestiges du passé étaient mal compris et que l’idées même de leurs fonctions étaient contradictoires avec le sens qui leur avait donné  l’archéologie classique. Etait-ce un problème d’ego de ces archéologues qui ne cherchaient plus et qui ne pouvaient admettre l’erreur ou pire un dogmatisme envers une société qui ne savait se remettre en question sans craindre l’effondrement ? Car pour lui cet adulte devenu, ces questions avaient cette importance là, la remise en question de la fonction sociale du travail.
Ce nouvel adulte qui s’éveillait, comprit que le dicton: « je croie qu’a ce que je vois ! » n’a qu’un but. Celui de fermer les esprits ouverts, car qui pourrait admettre toute la science de l’infiniment petit à l’infiniment grand si on devait seulement la voir. Qui devrait admettre les technologies ondulatoires, tel le laser, les micro-ondes, le wifi, les ondes radio et télédiffusées et j’en passe de toutes sortes si l’on devait les voir pour y croire !
Il se dit qu’aucun sujet tel que la spiritualité, la vie après la mort, la vraie connaissance de la santé, l’ésotérisme, l’alchimie et la conscience ne devaient être traités avec les barrières des savoirs non validés de l’ego.
Long fût le chemin pour cet humain qui, libéré de toutes ces barrières mises en places lors de son passage à l’école et des informations faites de surenchères d’informations non validées par une société malade, vit s’illuminer un chemin de connaissances incroyables sans communes mesures avec les savoirs étriqués d’un monde travailliste et éternellement inassouvi.
Ce garçon devenu éveillé sût qu’il était au centre de toutes les choses les plus importantes qui font la vie, il était une conscience unique connecté à la source de toute la connaissance du tout et que son expérience, en la vivant, il la partageait avec cette source et que lorsqu’il se posait une question, la source faisait en sorte de lui donner la réponse. C’était une collaboration bienveillante qui était le vrai sens de la vie.
 air 5elements
Et vous,
vous êtes vous jamais posé la question de savoir pourquoi vous ne viviez pas la vie que vous vouliez vivre, ou que vous vous sentiez enfermé dans votre vie comme dans une sorte de prison ou tous est limité et que tous vos rêves semblent impossibles à réaliser ?
Et bien si la réponse est oui alors, c’est que le travail qu’à construit l’inconscient collectif à travers le système politique, économique, religieux, culturel et social à été exemplaire, car toutes ces constructions dogmatiques ont réussi a vous séparer de votre partie divine reliée à la source, celle qui sait ce qu’elle veut faire et dont le pouvoir est illimité !
Mais imaginez un peu la prouesse qu’ont réussi ces pensées afin d ‘enfer-mer l’être omnipotent et omniscient que vous êtes:
De vous faire croire que vous existiez pour le travail et dont le profit ne vous était pas directement destiné, mais distribué en grande majorité a des maitres qui seraient aux dessus de vous et dont le rêve est d’asservir les autres consciences alors qu’en vérité, il n’y a rien au dessus de vous puisque vous êtes une part de la source divine.
Vous pensez que la vie n’est qu’injustice, qu’elle vous méprise, vous ignore et qu’elle aurait pu être tellement plus belle, comme dans les contes de fées.
Eh bien Sachez une chose des plus importantes; tout ce que vous ressentez à travers votre vie c’est vous qui vous l’avez créé et personne d’autre !!!
Ne croyez pas que je vous assène une vérité mauvaise à dire pour que vous ne vous apitoyiez pas sur votre sort, comme beaucoup de donneur de leçon. Loin de moi cette idée !!
Je vous dirait même d’être indulgent avec vous même, car comment auriez-vous pu savoir que vous étiez votre propre créateur puisque le système entier dans lequel vous vivez a tout fait pour que vous ne puissiez pas dévoiler votre véritable puissance créatrice.Vous devez « vous » revendiquer votre propre vie de bonheur en réalisant que vous êtes le créateur de vos rêves.
Alors si vous voulez vous remettre au coeur de votre vie il suffit de vous le demander, car vous êtes une merveille. en fait nous sommes tous des merveilles faites pour expérimenter sur la terre toutes sortes de choses afin de faire évoluer nos consciences et la grande conscience source.
feu 5elements
Les dernières théories de la physique vous échappent peut-être, voir sûrement ou ne vous intéressent pas ! 😀
Et pourtant elles ont une leçon bien plus importante que le fait de vous apprendre comment l’univers s’est créé ou pourquoi lorsqu’on met de l’eau et de l’huile dans un verre, les deux ne se mélangent pas  😀 ou toutes autres connaissances futiles au regard de votre vrai pouvoir de créer !
Ces dernières années, la physique a fait de tels progrès, qu’elle a réussi a nous expliquer que la conscience n’était pas strictement dans notre cerveau, mais qu’elle était au coeur de l’univers, relié à une sorte de grand cerveau et que toutes les consciences de tous les êtres humains y étaient reliées. Et que toutes les informations qui transitent dans ce réseau quantique, tout le monde peut y accéder. Il suffit de le demander et de bien écouter la réponse qui revient a nous.
Suivez les travaux de Philippe Guillemant (chercheur au CNRS) dont les multiples compétences lui ont permis d’ouvrir les portes de la conscience source, ou Jean-Pierre Garnier Malet (physicien des fluides) et grand spécialiste de la loi d’attraction dans son concept du dédoublement du temps à travers le sommeil paradoxal ou bien les travaux de Nassim Haramein sur le quanta du vide et l’univers connecté qui sont de bons exemples pour démontrer que la physique a désormais embarquée sur des courants de pensés novateurs et pleins d’espoir pour la compréhension de la conscience et ses interactions dans les technologies de demain qui dépassent de loin l’entendement.
Alors imaginez un peu un monde sans souffrances, abondant, beau et plein d’êtres divins qui coexistent. Et bien ce monde existe que si vous le voulez car dès que vous aurez commencé à vous détacher des malheurs du monde que nous distillent les informations télé, radio et journaux. Dès que vous aurez pris conscience que la planète sur laquelle nous vivons est d’une beauté sans limites et qu’elle est l’abondance même. Dès que vous aurez compris que le pouvoir de générer de l’humanité dans tout est en vous puisque c’est ça que vous êtes, une conscience humaine. Alors le monde sera ce que vous en rêviez !
Pour cela vous avez à faire un travail en vous, mais celui-ci n’a rien à voir avec le travail que vous vous obligez à faire dans la matérialité. Il est bien plus simple !
Vous devez juste croire que vous êtes une merveilleuse conscience capable de tout !
Autour de vous votre conscience a co-créé la matière dont les éléments alchimiques de base sont l’eau, le feu, l’air et la terre. Et vous, vous êtes l’alchimiste qui utilise de manière inconsciente ces quatre éléments pour créer votre réalité. Vous en tant que conscience, vous êtes le cinquième élément. Celui qui perçoit, conçoit, imagine et apporte un sens à toute cette matière afin d’expérimenter la vie.
Vous êtes le magicien de votre vie et les expériences que vous allez vivre seront bonnes que si vous voulez qu’elles le soient. alors réfléchissez (pas trop quand même) à ça. Soyez plus  intuitif et demandez vous vos rêves. 🙂
Et si j’ai juste quelques petits conseils à vous donner:
– éliminez toutes les pensées négatives de votre vie pour ne vous concentrer que sur le positif. Les choses arrivent comme vous le souhaitez alors souhaitez-vous du bon et ne focalisez pas sur le moins bon.
– Ne vous dénigrez pas, même par de mauvais habitude de langages et par extension ne dénigrez pas les autres, car celui que vous dénigrez c’est vous qui le créez ainsi pour vous ! Faites en sorte de ne voir que le bon en chacun de vos proches ou des personnes que vous êtes amené à croiser. Les autres n’aurons pas de mauvaises influences sur vous si vous n’y pensez pas.
– Rêvez le meilleur pour vous et de-man-dez-le vous !!
Vous êtes le créateur, l’alchimiste, la conscience au coeur de votre vie. Celui qui crée le bonheur et l’harmonie pour vous.
Alors pensez-y, en tant que créateur, tout ce que vous pensez se crée pour vous !
Devenez le plus puissant des cinquième éléments.
merci de m’avoir lu. 😉
Christophe
 eau 5elements
Publicités

Entretien avec Semir Osmanagich sur les pyramides de bosnie

On apprend tellement quand on regarde ce documentaire entretien avec Sémir Osmanagich, qui a découvert les grandes pyramides qui se trouvent près de la ville  Visoko en Bosnie.
– La première information qui secoue l’esprit est : Conception hautement technologique.
La qualité de construction ainsi que la complexité technologique dans le domaine de la santé, de l’énergie et des ondes électromagnétiques liées au corps énergétique de l’être humain, domaine que l’humanité actuelle a du mal à imaginer le potentiel, force le respect et l’humilité envers ces bâtisseurs d’un autre temps.
Elles balayent très vite l’idée selon laquelle les pyramides les plus grandes et les plus anciennes puissent être des tombeaux de rois.
– la deuxième information est: Le potentiel inexploité par notre civilisation actuelle dite « avancé » de ces constructions / machines, et là je ne vais pas entrer dans une polémique sur notre modèle économico-social, si vous regardez ce film, vous allez peut-être vous poser les questions que je me suis posé depuis quelques années sur la bienveillance de nos gouvernants. Mais posez-vous cette question simple:
Pourquoi aucune équipes de chercheurs, archéologues, géologues financés par des états ne son venu s’intéresser a ces monuments incroyables ?
Tout les chercheurs qui sont allé visiter les pyramides de Bosnie et qui ont validés les découvertes faite par Sémir Osmanagich sont des organismes a fonds privés.
– La troisième information est: Qui ? Quelle civilisation avait le potentiel et la connaissance qui dans de nombreux domaines dépasse ce que nous connaissons ou qu’on nous laisse penser des avancés technologiques actuels de l’humanité d’aujourd’hui ?
La dernière information que nous transmet Sémir Osmanagich concerne l’aspect spirituel à bien des niveaux. Le potentiel de l’humain est dès l’enfance très grand, tel qu’on a peine à l’imaginer. Notre système social ainsi que la doctrine religieuse enferme ce potentiel illimité de l’être humain dans des prisons faites de matérialité. Si l’on écoute tous ces dogmes, on vous explique que la hiérarchie est obligatoire et que l’évolution par ce biais n’est que le seul chemin. Alors que vous êtes le seul maître à bord. croyez en vous et soyez bon avec vous même, car ce que vous êtes au fond de vous le mérite. Pourquoi ne retrouvons-nous pas de traces autres que des pyramides comme trace de leur présence ? tout simplement parce que l’humain de cette époque très reculée vivait en harmonie avec l’univers qui l’entourait et que le côté artifice lié à la matérialité n’avait pas lieu d’être. les outils formidables que représentaient les pyramides avaient pour but de vivre heureux et en bonne santé.
La spiritualité c’est la santé, et les civilisations qui ont construit ces Pyramides le savaient bien. Ce que le monde actuel appelle la santé est une doctrine de la maladie. On ne fait que réparer les corps physiques dû aux problèmes que ce monde illogique nous inocule. Ce que les bâtisseurs nous ont laissés au travers de ces pyramides est un patrimoine bienveillant. Ils les ont faites Robustes et intemporelles, puissantes et redoutablement efficaces dans leurs fonctions ce que l’humanité contemporaine ne veut se résoudre à faire.
Merci à la chaine pyramides de bosnie (avant garde économique)  pour nous avoir proposé cette entrevue.
info sur le site des pyramides de Bosnie http://www.pyramidesdebosnie.fr