l’evolution en un claquement de doigt

Avenger: Endgame.

A sa sortie en salle de cinéma, je suis allé voir Avengers: EndGame. Ce dernier volet de la grande saga, d’une première vision cinématographique des héros des comics Américain Marvel semble être une réussite. Les métaphores sont conséquentes dans ce film, qu’elles soient conscientes ou pas, mais j’aimerais souligner un aspect qui ne saute pas nécessairement aux yeux de prime abord , et qui est l’intégration du tarot dans cet épisode des Avengers sur grand écran. La vision Stan Lee aurait-elle un coté ésotérique, voulu ? Et pourquoi ?

Pour la petite histoire, les comics Marvel comprenant tous les super-héros de la saga que l’on a pu suivre durant les 22 films que clôture Avengers: Endgame, furent crée par le scénariste Américain Stan Lee et principalement, les dessinateurs Jack Kirby et Steve Ditko.

Le décès de Stan Lee, intervenant au moment de la fin de la création de ce Avengers: Endgame (fin de partie de jeu), quelques mois avant sa sortie, on peut imaginer que le grand scénariste et co-créateur de cet univers de super-héros à atteint son but: nous offrir une vision complète de son oeuvre au cinéma, comme probablement un rêve d’enfant.

22 films, comme les 22 lames du tarot !! Etonnamment ou non, l’achèvement sur la 22ième carte: Le mat qui est la lame de l’inconscient, de l’irrationnel, de l’inconnu, et qui ouvre à l’évolution ou à l’envers à la destruction et à la folie, se pose parfaitement bien sur cette vision très complète et ésotérique de la vie de ces héros vengeurs que sont ces Avengers. Le Mat se propose de tomber dans la folie ou de quitter la partie d’où le nom du film Endgame (fin de partie).

Dans l’épisode précédent, Avengers infinity war, Thanos, le grand méchant de l’histoire détruit la moitié de tout le vivant dans l’univers et donc la moitié de notre humanité sur terre, en un claquement de doigt grâce à un gant magique, après une bataille acharné des héros de l’humanité contre les hordes du terrible destructeur. il s’agit dans la chronologie du 19ième film, celui de la 19ième lame tu tarot, le soleil qui symbolise la réussite, je jugement claire, la lumière et l’abondance. Et c’est ce que propose Thanos, d’une certaine manière, mettre de l’ordre et rétablir l’abondance, l’équilibre, la lumière, même si c’est en détruisant la moitié de toute vie dans l’univers, comme un rééquilibrage des choses. Cette vision ne peut être acceptable au yeux des Avengers, qui sont surtout la pour venger le monde et perpétuer un système, qui même si il est défaillant, doit perdurer. Et cette vision est vraiment prégnante dans le début de Avenger: Endgame, ou l’on voit qu’une partie des héros, ont tournés la page et avancés, alors que d’autres n’ont pas acceptés leur destin et vivent dans le déni de la nouvelle situation qui leur est proposé. Car le grand ennemi, Thanos, ayant accompli son oeuvre, disparait, afin de laisser l’Univers (l’humanité dans la vision ésotérique) continuer son évolution.

Thanos s’apprêtant à utiliser le gant d’infinité

Comprenez bien que je ne juge pas. je ne fais que mettre en exergue une vision qui me semblait évidente.

Ainsi le grand patron des Avengers, Tony Stark qui est l’incarnation de l’homme dans son évolution transhumaniste, puisqu’il est Iron Man, l’homme évolué par la machine. Il a lui, fait son deuil, et s’est reconstruit en modifiant de manière importante son mode de vie. Il met de côté son costume de Iron Man et vit de manière plus simple, même si la technologie qui l’entoure est présente, pour autant elle est plus discrète, et gardent le rang d’outils. Les autres héros qui n’ont pas disparus dans la grande division, ont plus de mal à vivre ces nouvelles aventures sans combats. Ils cherchent un but qu’ils vont trouver afin de restaurer leur monde tel qu’il était, récupérant leur super ennemi Thanos, et ce grâce évidemment à Tony Stark le héros.

Et c’est là que j’ai compris l’importante de ce personnage qui démarre la saga avec le premier Iron Man. Il est l’être, le masculin sacré de l’égo. Celui qui vit l’aventure de manière personnelle, et qui tire les cartes du tarot. Il combat la mort et la destruction incarné par Thanos (Thanatos) et il est normal que ce soit par lui que se clôture cette 22ième aventure, l’achèvement du grand combat par la technologie, la sienne. En créant un autre gant d’infinité sur son armure, afin de pouvoir utiliser les fameuses pierres du pouvoir, il se propose de pouvoir maitriser son destin par sa propre technologie, en un claquement de doigt.

Tony stark qui claque des doigts afin de restaurer le monde.

Ce qu’il fait évidemment, et avec cela, il quitte le monde de la matière, laissant derrière lui, ses héros intérieures, son amour, sa descendance et ses idéaux peut-être inachevés.

Le discours final que Tony Stark nous propose à la fin du film de me laisse penser qu’en claquant des doigts afin de restaurer sa justice, il a peut-être été plus loin que de demander la destruction de Thanos et de ses armés. J’espère même qu’il a offert à l’humanité futur l’éradication de la guerre dans le monde ou l’univers, comme il dit si bien.

J’espère qu’il aura laissé à sa descendance un univers ou les combats héroïques ne sont plus et que l’avenir se construit dans le respect et l’amour de son prochain. Car je le répèterais probablement toute ma vie:

L’autre c’est nous, et ce que l’on fait aux autres on le fait à nous-même.

Chaque super héros de l’aventure est une part de nous-même, de notre humanité et je vous laisserais deviner ce que peut représenter pour moi le personnage de Natasha Romanoff alias Black Widow dans le film.

je vous laisse avec le discours final de Tony Stark (malheureusement en anglais sur youtube, mais peut-être apparaitra-t-il en Français après la sortie de mon petit article), qui sonne comme celui qu’aurait pu écrire Stan Lee avant de s’en aller vers l’au-delà. Comme l’enterrement de Tony à la fin du film semble être un superbe hommage à ce créateur génial que fût Stan. Merci à lui pour nous avoir offert le phénomène Marvel.

Discours final de Tony Stark dans Avenger: Endgame.

je vous joins le discours traduit:

 » Tout le monde a envi d’un happy end, non ?

Mais ça ne fini pas toujours comme ça…

… Cette fois peut-être.

J’espère que si tu écoutes ça, ce sera pour une célébration.

J’espère que des familles seront réunis.

j’espère qu’on aura réussi et qu’on aura restauré cette planète dans une version à peu près normale. Si tant est qu’elle ai jamais été normale.

Mais quel monde, quel univers peut-on ?

Si tu m’avais dit il y a dix ans que nous n’étions pas seuls, enfin je veux dire à ce point là, ça ne m’aurait pas surpris, mais qui s’en serait douté, de la dimension épique des forces des ténèbres et de la lumière qu’on rencontreraient. Et pour le meilleur ou pour le pire, c’est la réalité dans laquelle Morgan (Sa fille) va devoir se débrouiller pour grandir.

C’est un truc de héros, la fin fait partie du voyage. 

Je t’aime plus que trois fois mille.« 

l’image du mat vient du site: http://heimdayeldesign.blogspot.com/2012/03/tarot-la-lune-et-le-mat.html

merci à Heimdayel 😉

Les autres images proviennent du film Avengers: Endgame et Avengers: Infinity War. Merci à tous ceux qui ont travaillés sur ces films 😉

Merci de m’avoir lu, Chris.